SNQ Richelieu-Saint-Laurent

 

HISTOIRE• LANGUE • PATRIMOINE •CULTURE

 

Infolettre - Février 2021                                                                                                   

Campagne d’adhésion des membres

La Société nationale des Québécois.es (SNQ) Richelieu Saint-Laurent, là où la fierté s’exprime depuis 75 ans !

La SNQ Richelieu Saint-Laurent est un organisme qui a pour mission de défendre et promouvoir l’identité québécoise, sa langue, son histoire, sa culture et son patrimoine.

Vous souhaitez contribuer et donner votre opinion tout en vous amusant? Vous voulez être informé des enjeux? Vous souhaitez être impliqué dans différents projets rassembleurs

Joignez-vous à nous! D’abord, devenez membre et ensuite collaborez à votre manière selon vos ambitions.

Pour en savoir plus, visitez notre page Facebook ou encore notre chaine YouTube et n’oubliez pas de devenir membre ou de renouveler votre soutien.

Soyons fiers de contribuer au Québec de demain!

 

 

Nouvelle cohorte des rendez-vous culturels

Les rendez-vous culturels, un projet réalisé par la SNQRSL, se poursuivent dans notre région alors qu'une nouvelle cohorte entamera ses activités dans l'agglomération de Longueuil.

Faites vite, vous avez jusqu'au 25 janvier pour vous inscrire aux séances hebdomadaires qui auront lieu du 13 février au 27 mars 2021. Pour consulter le communiqué et obtenir tous les détails, nous vous invitons à visiter notre page Les Rendez-vous culturels.

 

 

La SNQRSL, qu’est-ce que c’est?

Vous souhaitez en apprendre davantage sur notre organisation et nos activités?

Nous vous invitons à suivre ce lien afin de visionner une entrevue donnée par notre directrice générale, Nathalie Laberge, à Studio Saint-Jean.


Nous tenons d’ailleurs à remercier monsieur Louis Lemieux, député de la circonscription de Saint-Jean à l’Assemblée nationale, pour cette occasion de promouvoir notre mission.

 

 

Conseil d’administration

Pour faire suite à l’Assemblée générale (AG) des membres qui a été tenue en mode virtuel le 21 novembre dernier, nous sommes heureux de vous présenter votre nouveau conseil d’administration :

Nous leur souhaitons à tous un bon mandat et les remercions chaleureusement pour leur implication auprès de notre organisation.

Le rapport annuel 2019 a également été présenté lors de cette AG. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien.

En terminant, veuillez noter que l’AG de l’année 2020 aura lieu en avril prochain. La date exacte et les détails vous seront communiqués dans notre prochaine infolettre.

 

Sondage situation du Français

Nous vous rappelons que le 10 novembre dernier, la SNQRSL s’est associé avec le Mouvement national des Québécois (MNQ) et la Fondation Lionel-Groulx afin de publier les résultats inquiétants d’un sondage réalisé par la firme Léger sur l’état du français au Québec.

Il est toujours possible de consulter le communiqué émis à cette occasion, qui se retrouve plus bas sur cette page.

 

 

Situation du français au Québec :

Une majorité de Québécois se disent préoccupés et souhaitent un renforcement de la législation révèle un sondage Léger

 

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 9 novembre 2020 – La Société nationale des Québécois (SNQ) Richelieu – Saint-Laurent s’associe au Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), dont elle est le mandataire dans la région, et à la Fondation Lionel-Groulx qui dévoilent aujourd’hui, les résultats inquiétants d’un sondage sur l’état du français au Québec. Celui-ci a été réalisé par la firme Léger auprès d’un échantillon représentatif de 1 011 Québécois, et ce du 4 au 6 septembre dernier.

 

Si 59% des répondants estiment que la situation du français au Québec s’est dégradée depuis les 10 dernières années, 62% des Québécois se montrent pessimistes face à l’avenir de celle-ci. Chez les francophones, les données nous indiquent que pas moins de 71% de la population se dit préoccupée.

 

Dans ce contexte, le sondage exprime clairement la position d’une majorité de Québécois: 67% sont d’accord pour adopter ou renforcer des lois afin d’améliorer la situation du français au Québec. Fait à noter, ce constat est partagé par toutes les générations, notamment par une majorité de jeunes âgés entre 18 et 34 ans (56%).

Chez les francophones, ce sont 77% d’entre eux qui souhaitent consolider ces mesures. Par ailleurs, dans le cadre du sondage, le niveau d’accord des Québécois sur plusieurs enjeux spécifiques touchant notamment à la francisation des nouveaux arrivants, la langue de travail, l’affichage et les institutions a été mesuré : les résultats qui en découlent sont sans équivoque.

 

Ces organisations, issues de la société civile, appellent le gouvernement à déposer sans délais son plan d’action pour répondre à la demande des Québécois sondés qui indiquent que le Québec souhaite ardemment protéger sa langue officielle en adoptant des mesures structurantes. Dans un contexte où le gouvernement actuel en est déjà à la moitié de son mandat, elles exhortent que celui-ci dépose rapidement son plan d’action promis pour répondre aux attentes des citoyens.

 

« Alors que le gouvernement actuel songe à renforcer et à modifier certaines lois concernant la langue officielle du Québec, ces données montrent clairement qu’il a raison de vouloir faire des changements majeurs et qu’il a toute la légitimité d’aller en ce sens. » affirme Mme Thérèse David, présidente par intérim du Mouvement national des Québécoises et Québécois et vice-présidente de la SNQ Richelieu – Saint-Laurent.

 

« Les données de cette enquête sont sans équivoque : les Québécois, et notamment les jeunes, sont inquiets à propos de l’avenir du français. Notre sondage montre qu’ils demandent à leur gouvernement de légiférer dans plusieurs domaines pour assurer la pérennité de leur langue » a conclu Myriam D’Arcy, directrice générale de la Fondation Lionel-Groulx.

 

Les résultats du sondage seront disponibles sur le site du MNQ et de la Fondation : mnq.quebec et www.fondationlionelgroulx.org, ainsi que par le biais d’une vidéo disponible sur leurs plateformes respectives.

Solution Web PME, propulsé par Megavolt